7ème séquence - Réseau Social

Notions à aborder:

  • projet web: client / serveur
  • base de données à utiliser

Langage à utiliser: Java

La séquence sera sur deux semaines.
Rotation du projet lundi en mi-séquence

Equipes:

Journal de Lydia

SEMAINE 1

Lun 6.01.20 - JACASSE avec @Mohamed

  • Appris :
    - Recording dans Vim : permet d’enregistrer les différentes frappes puis les coller à différents endroits, un nombre de fois illimité (?)

    Fonctionnement :
    Je veux enregistrer ‹ Lydia ›. J’associe ‹ Lydia › à la lettre ‹ l ›.
    Je veux également enregistrer ‹ Mohamed ›. J’associe ‹ Mohamed › à la lettre ‹ m ›.

    1ère étape : ql  (en mode normal) : commence l'enregistrement;
    2ème étape : j'écris 'Lydia' (en mode insertion);
    3ème étape : q (en mode normal) : stop l'enregistrement;
    4ème étape : je répète étape 1 à 3 et remplace 'Lydia' par 'Mohamed' et 'l' par 'm';
    5ème étape : je colle où je le souhaite 'Lydia' avec @l et 'Mohamed' avec @m. 
    

    Pour avoir ‹ Lydia Lydia Lydia › , il suffit de mettre 3@l
    Si on veut un espace, il faudra le mettre lorsqu’on est en mode insertion.

    Ressource : https://vim.fandom.com/wiki/Recording_keys_for_repeated_jobs

  • Vu :
    - langage LaTex qu’Adriel va parcourir/apprendre ;
    - doc que je commence à explorer : https://openclassrooms.com/fr/courses/2654601-java-et-la-programmation-reseau/2668569-creez-votre-premier-programme-reseau

Mar 7.01.20 - JACASSE avec @Mohamed

  • Appris :
    - Java - Notion de public (accès dans toute la classe), protégé (dans l’objet), privé (je ne sais plus)
    - Vim : ‹ ctrl a › ajoute 1 , ‹ 5 ctrl a › ajoute 5’ , ‹ ctrl x › enlève 1, ‹ 5 ctrl x › enlève 5, ‹ -5 ctrl a › enlève 5
    - Java : nom du fichier doit avoir le même nom que la classe

  • Vu :
    - IDE (PyCharm)
    - .dmg

Mer 8.01.20 - JACASSE avec @Mohamed

Exploration des ressources suivantes :
Openclassrooms : Java et la programmation réseau
Intéressant mais vite barbant

Jeu 9.01.20 - JACASSE avec @Mohamed

Intervention de Marion - sujet : remote

Découverte d’une méthodologie avec Elodie : Le fil rouge du Dev

L’idée c’est de partir de zéro.
1ère étape : Documentation du domaine métier
2ème étape : Serveur - BD relationnelle et BD cache
3ème étape : Architecture du code - les paternes
4ème étape : Les features - listage puis décorticage d’une feature)

User
| Ux
| Test
| Backend

Autre ressource pour cette méthodo : Gérer son projet informatique

  • Découverte de Heroku, Heroku est une entreprise créant des logiciels pour serveur qui permettent le déploiement d’applications web.

Ven 10.01.20 - JACASSE avec @Mohamed
Atelier Satir avec Elodie, exercice de l’Iceberg (ouf et intense).

SEMAINE 2

Lun 13.01.20 - JACASSE avec @Mohamed
Précision de la notion de Serveur avec Agathe.
Vu : notion de Servlet

Mar 14.01.20 - JACASSE avec @Mohamed
Exercice type entretien : kata ArabToRoman
Plutôt intéressant, j’ai réussi à écrire quelques trucs.

Jeu 16.01.20 - JACASSE avec @Mohamed
Intervenante : Caroline Chuong
Interessant d’avoir le retour d’une reconversion, notamment ses premiers pas dans le monde du travail en tant que convertie.
Boite actuelle : https://les-tilleuls.coop/fr

Ven 17.01.20 - JACASSE avec @Mohamed
Travail de mémoire sur ce que j’ai vu… Faut que je me discipline et fasse cet exercice de manière journalière (d’où le nom, hein !)

#Journal de Gwenaelle

06.01.2020

Aujourd’hui j’ai regardé vite fait comment faire une base pour réseau social.
On pense partir sur un projet de type instagram avec @Wara mais on doit faire le cahier des charges.
Demain je prendrais une heure pour me mettre à l’aise avec Java puis je pense me lancer en suivant un tuto qui aide pour les grandes lignes.

09.01.2020

Pas vraiment avancé sur le projet aujourd’hui encore, java toujours pas installé et à la découverte de heroku qui permet de faire un serveur.
C’est censé facilité la tâche, mais encore faut-il arriver à l’installer.
On va se renseigner tranquillement dessus


J’ai soit oublié de faire mes journaux soit j’ai été absente


15.01.2020

  • Aujourd’hui j’ai bien vu les bases du serveur client avec Alya grace au code du Drunk_chat de @Florian et @lyd.sanaa qui est particulièrement claire à mes yeux.
    Le lien de codelikeagirl m’a bien aidé aussi.
  • Mon PC a été passé de windows10 à Linux Unbuntu mardi, et il fonctionne beaucoup mieux et bien plus rapidement.
  • J’ai vu avec @Adriel pour parametrer mon zsh et installer les différents programmes demandé (Java est enfin installé).
  • J’ai créer avec l’aide de @Adriel et Alya ma clé SSH.
    On n’a finalement pas du tout avancé sur le projet avec @Wara mais on a chacune compris certains points en Java. Il va falloir que je m’entraîne avec ce langage

16.02.18

Abs le matin et arrivée en retard l’aprem
Je fais quelques exercices en Java.

Journal de Mohamed

06/01/2020 - JACASSE avec @lyd.sanaa

  • Ce que j’ai appris :
    - Pendant la rédaction du README (qui n’est d’ailleur pas fini), nous avons vu une fonctionnalité de vim, recording qui permet :

16/01/2020 -

  • On a eu une Masterclass avec Caroline Chuong. C’était très sympa et enrichissant.
  • On a parlé de la méthodologie du Fil Rouge (by @elodie.pelcat)

lundi 6 jan

Mardi 7 jan

  • IDE
  • java
    • paradigme : objet, + si affinité
    • typage : statique
    • doc : Oracle.com
    • outil (fortement conseiller) : Gradle, (Maven) gestionnaire de package
  • dans plusieurs langage :
    • public (on y accédé dans toute la Class)
    • protégé ( dans l’objet)
    • privé (que dans le package)
  • Vim : ^A pour fait +1 ( 100^A => 100) != ^X pour faire -1 (100^X => -100)
  • Java : nom du fichier doit être le même que le nom de la class
  • $javac nomFichier pour compiller le fichier (nomFichier.class)
  • Bash : ex : mv J* tennis = déplacer tout les fichier qui commence par J dans dossier tennis
  • Bash : cat fichier1 >> fichier2 = copie fichier1 dans fichier2
  • statique : reste commun dans tout le code, ne peut être utiliser avec this.
  • JVM

Quelque part entre un gros boom et le 10 janvier 2020

  • lorsqu’on démonte une partition on coup l’accès au contenu de cette dernière.
  • *dans Linus tout est fichier
  • dans Linux / A arbre pour tout même sur d’autre partition.
  • dans MS win A:/ => 1 arbre ; B:/ => un autre arbre etc…
  • sudo mkfs(MaKe Files System).ext4(type) /devdevice)/sdc1/(partition concerner, ici une clef USB) => pour changer le type d’un system Win pour un system x (Linux).
  • sudo umount /media/... != ?sudo mount arg1 arg2?
  • bash : lsblk => list block ( liste toutes les disques présent et leur point de montage)
  • bash : echo .* : que les fichiers cachés
  • bash : dd => disque duplicator/dumper(=copier) dd if=(InputFiles)~/Bureau of=(OutputFiles)/dev/sdc bs(bitsSecond par default 8bits par 8bits=4096 conv=fdatasync(Files data synchro : ne dit « ok c’est bon » qu’après avoir fait toutes l’action)
  • Bash : ^A != ^E
  • Bash : sudo !! refait la commande précédente (!!) avec sudo avant
  • bash : option -r recursive : s’appelle elle même soit ex cp -r arg1 arg2 copie arg1 et ses sousdossier et ses sous-dossier … tout de tout dans arg2
  • bash : visudo pour définir les sudoers
  • notion de miror ~ « reflet » le plus proche miror update (pas d’image mentale clair à revoir)
  • https://www.heroku.com/

Semaine II

Lundi 13 jan:
HS : @Adriel ça me perturbe un peu de savoir que tu me lis… mais n’hésite pas pour me corriger du coup.

  • Json : javaScript Object Notation
  • on a vu la notion de serveur et la notion de client. API => serveur; Client affiche; Data base est lier au serveur;

mardi 14 jan :
tips de Yannick :

  • avoir une todo list à côté de soi pour poser les idées (ça ne sera pas oublier) mais ne plus y penser pour le moment.

  • le cône : plus c’est près de soi plus c’est petit et bien détailler plus c’est loin on peu se permettre de moins décomposer.

  • firefox : ^+shift+T pour rouvrir le dernier onglet fermer

  • bash : . = là où tu es (cp blabla/verbiage . tree .)

  • serveur - https; - comme waze; - « tennisADA »

  • URL : http://(protocole)localhost(serveur):8080(port si différent de 80 [celui par défaut pour le http)(optionnel =>)/greeting(URI)(paramètre=>) ?(find’url début paramètre)name=(dèf)wara(valeur)&firstname=del(ancre=>)#jnfc [ancre : afficher l’endroit de la page où est l’article concerné.]

Jeudi 16 jan
meet up : - human talks, lady of code, duchesse …

  • CS50
  • bash : supprimer le partition : sudo umount /dev/sdc2
  • bash : utilitaire de disque : fdisk sudo fdisk /dev/sdc (umount toutes les partitions avant) fait m pour plus help
  • intervention de Caroline Chuong (cf journal @lyd.sanaa)
  • fil rouge ( from scratch)
    1. documentation, définition , domaine de métier.
    2. déterminer les vrai besoin du client (PO)
    3. commencer avec les features principales

Vendredi 17 jan

Journal du soir (7 janvier)

  • J’ai appris le matin que Del voulait essayer quelque chose qui ne soit pas
    Ubuntu. J’en suis très content, j’ai vraiment envie de savoir vers quoi elle
    va s’orienter !

  • Je ne suis pas sûr de savoir si vim lit le dossier .vim avant, ou après le
    .vimrc. De la même manière, je ne suis pas sûr de comment fonctionne le
    répertoire autoload non plus. Je ne sais toujours pas produire des
    « plugins » vim que je pourrais publier.

  • J’ai appris que java, en un sens, est assez logique. Quand un constructeur
    s’appelle « UnTrucQuiFaitUnTruc », le type de la variable doit être
    « UnTrucQuiFaitUnTruc ». C’est pas mal. Quelque part, quand on compare au
    `python, par exemple, c’est aussi un contresens, puisque le type de donnée est
    implicite. Mais c’est pas comparable.

  • J’ai appris (ou l’impression) qu’il n’y a pas tant de différence que ça entre
    un langage typé d’une manière dynamique ou statique. De toute manière, il est
    préférable avec un langage type dynamique d’éviter d’écraser une variable qui
    contient un type de donnée par un autre type de donnée parce que de toute
    manière on désalloue de la mémoire donc ça fait du calcul, et surtout (parce
    qu’en vrai la mémoire on s’en fout), ça ne garantie plus réellement le bon
    fonctionnement de notre programme… Si on s’attend à un type de donnée, et
    qu’on en a fait autre chose, c’est problématique. Donc finalement, ça se
    rapproche d’un langage statique. En ça, je fais l’hypothèse que les langages
    dynamiques peuvent être vues comme une réponse à la problématique de java à ce
    propos, et des langages statiques plus généralement. Mais c’est valable pour
    les langages objets.

  • Ce n’est pas vraiment un apprentissage, mais je me demande pourquoi les
    langages fonctionnels ne sont pas la norme…

  • Je n’ai pas compris ce qu’était un artifact, et si j’étais obligé d’utiliser
    un manager comme gradle.

  • J’ai appris que le framework java pour du TDD, c’est Junit. On n’a pas
    réussi à le configurer, donc on l’a abandonné pour l’instant. Je ne pense pas
    que ce soit dramatique.

  • Je ne sais pas exactement ce que me produit la commande javac. Un fichier
    \*.class, et je me doute que je peux l’exécuter comme un binaire, mais je
    n’en suis pas encore certain…

  • Je ne sais pas pourquoi on me parle de compilation en java, alors qu’il est
    censé à avoir un « Java Runtime Environnement (jre) ». Je ne sais plus ce qui
    est de l’ordre du compilé et de l’interprété (déjà que la nuance est
    compliquée dans d’autres langages…), et j’ai un flou à ce propos.

  • J’ai appris l’existence de la commande plutôt sympa jshell. Comme toujours,
    c’est très pratique quand on découvre le langage. Il est évidemment bien moins
    beau que irb.

Journal du midi (07 janvier)

  • J’ai appris l’existence des langages semi-compilé.

  • J’ai appris ce qu’était le « bytecode ».

  • J’ai appris qu’il était difficile de programmer en java sans utiliser une
    « IDE », parce qu’il était difficile de gérer manuellement ses fichiers.

  • J’ai appris que ce n’était pas grave de recopier du code sur Internet.

  • J’ai appris à utiliser le mode « Ex » dans vim avec la commande Q. J’ai
    envie d’apprendre plus de commande des modes « Ex » et « commande ».

Journal du midi (08 janvier)

  • J’ai appris à installer un microcode non-libre pour le wifi avec un disque
    d’installation debian. Je suis super content, je n’ai jamais réussi chez
    moi, je vais pouvoir recommencer l’installation !

Journal du soir

  • J’ai réappris à faire mount /dev/trucàchroot dir; chroot dir. J’ai
    réappris qu’il ne fallait pas oublier de monter tous ce qui était nécessaire
    au chroot avant de chroot dans dir.

  • J’ai appris qu’installer un système, ce n’est pas long qu’avec arch, et
    j’ai appris qu’ubuntu est quand même super accessible dès l’installation.

  • J’ai appris que la version 10 de debian est sorti.

  • J’ai appris à utiliser int[] tableau = new int[40] dans processing, et par extension sûrement java.

Journal du soir

  • J’ai réappris à faire mount /dev/trucàchroot dir; chroot dir. J’ai
    réappris qu’il ne fallait pas oublier de monter tous ce qui était nécessaire
    au chroot avant de chroot dans dir.

  • J’ai appris qu’installer un système, ce n’est pas long qu’avec arch, et
    j’ai appris qu’ubuntu est quand même super accessible dès l’installation.

  • J’ai appris que la version 10 de debian est sorti.

  • J’ai appris à utiliser int[] tableau = new int[40] dans processing, et par
    extension sûrement java.

Journal du soir (mercredi 15)

  • J’ai un peu mieux appréhendé l’usage de la commande return de bash. Une
    histoire de stderr, et non pas de retour de fonction à proprement dit.

  • J’ai appris que la sortie standard d’une fonction en bash était attaché à
    celle du contexte appelant. Ainsi :

    function dis_coucou_à () {
      echo coucou $1!
      return 0
    }
    salutations=`dis_coucou_à "tout le monde"`
    echo $salutations
    

    écrira coucou tout le monde! dans la sortie standard, en renvoyant un code d’erreur nul.

  • J’ai appris à quoi ressemblait lisp. Je suis très excité à propos de ce
    langage ! J’ai appris qu’on parlait de « Clojure » en référence à cette manie
    des parenthèses chez les lispistes (lispistes?).

  • J’ai appris à résoudre la conversion d’entiers vers romains d’une manière
    réccurente. Mon programme est très mauvais pour faire rapidement la conversion pour un seul nombre, il est par contre très rapide pour calculer une table de valeurs de 1 à n.

  • Le soir, j’ai appris la forme ${parameter/pattern/string dans bash pour
    faire de la substition à la sed, et quelques uns de ses dérivés
    (${paramater/%pattern/string qui cherche pattern en partant de la fin de
    parameter, par exemple).

Journal du soir (Jeudi 16)

  • J’ai appris qu’une base de donnée SQL étaient contenues dans des fichiers
    binaires.

  • J’ai appris quelques commandes de base mysql, et les règles de syntaxe de
    base. Des mots-clefs comme VALUE() SELECT thing FROM USE db CREATE IF NOT EXISTS db, etc.

  • J’ai appris comment faire un utilisateur avec lequel on ne peut pas se
    connecter avec su, en utilisant le shell /usr/bin/nologin.

  • J’ai appris à créer un template java vide avec maven.

  • J’ai fait le lien entre le nom d’une app sous « Android » (e.g :
    com.company.app) et le nommage du code en java. Du coup, j’ai mieux compris
    l’architecture de fichier d’un programme java.

    .
    ├── src
    │   ├── main
    │   │   └── java
    │   │       └── fr
    │   │           └── company
    │   │               └── app
    │   │                   └── App.java
    │   └── test
    │       └── java
    │           └── fr
    │               └── company
    │                   └── app
    │                       └── AppTest.java
    ·
    ·
    ·
    
  • J’ai appris à ne pas m’énerver devant les erreurs de build de maven. J’ai
    appris que java était un langage comme les autres, à savoir, logique. Il
    faut juste prendre le temps d’apprécier la logique de cette logique.

Ce matin, nous avons fait et parlé autour de

  • la fiche du langage Java
  • parlé de compilé, interprété et semi-compilé
  • d’objet
  • de méthode, attribut et classe static
  • d’accès privée/publique/protégée

Le tout en écrivant un peu de code autour d’un kata tennis

Journal Nicolas

Jeudi 9.01.20

  • pas trés productif et perdu, je ne sais pas quoi faire
  • extrèmement fatigué
  • malade
    -> journée pas top

Vendredi 17.01.20

  • continuation du projet perso
    • class pour l’analyse des fichier .txt
    • problème de l’import des modules déjà installés, Jupyter n’a pas trouvé « Pandas »
  • j’ai manqué l’ouverture de se matin dû à un rdv

Je suis entrain de découvrir ce que fait la touche AltGr 7

java TenniServer.java

Hier, nous avons repris l’exercice en mobprogramming Java client serveur pour y ajouter

Présentation Marion

Marion a travaillé au Japon en tant que software engineer pendant 9 ans. Elle y développe une curiosité pour le design, l’UX et le produit en général. Rentrée en France depuis bientôt 2 ans, elle fait un bref passage en start-up avant de s’associer a 3 personnes pour monter weturn, un projet pour le développement du recyclage et du réemploi des matériaux.
Ses sideprojects sont le SlackBot Meekee, et un mapping de kanji pour l’exploration du japonais, Suiren

Parcours :

Marion fait parti de la promo 2008 d’Epitech et fait son stage de fin d’étude chez Spill dans une direction très design et web.

Après ça, elle part au japon pendant 3, mois en 2009 pour suivre un pote, ce qui permet de travailler en free-lance et de finalement de rester sur place.

Elle trouver une petite boite japonaise qui vendais des goodies d’artiste japonais mais ressent une stagnation technique et changer donc de boite deux fois par la suite. Dans sa dernière boite il y avait un autre développeur venant d’Epitech, et c’est là ou elle a apprit (chez AQ) que la tech est un outil pour les client.

Elle y fait des présentation en plus de coder mais a un sentiment de l’imposteur. Elle en prends de conscience et décide de parler des bot et de son petit projet dans différents talk.

Pendant 4 ans Marion a travaillé sur think with google et a monté les échelons au fur et a mesure des départs de ses collègues. Elle garde de bon contacte voir des amis de cette entreprise

C’est un travail un remote qui s’est fait pour créer le bot Meekee, un bot sur slack qui rappelle 3 min avant un rdv sur slack

Mariée avec un japonais, ils sont revenus en France en 2018 et elle a eu un choc culturelle. Elle reste 9 mois dans une entreprise ou elle est licenciée pendant la vague de licenciement, ce qui l’a fait se remettre en question

Un ancien collègue la contacte pour monter une boite ou elle est CTO et co-fondatrice chez Weturn .

Appris à l’étranger :

  • freelance c’est beaucoup de discipline comme être entrepreneur
    freelance c’est beaucoup de discipline comme être entrepreneur
    c’est compliqué de se mettre des choix sur ce qu’il faut faire ou pas, il faut faire un choix sur ce qu’on veut faire et les timer
    savoir demander de l’aide
  • quitter un job c’est pas facile
    on sait ce qu’on perd, pas ce qu’on va gagner
    savoir penser à sa carrière plutot qu’a sa boite qui doit être prête à ce que les gens partent
  • le choc culturel va dans les 2 sens
    le choc culturel du départ est fort, mais celui du retour aussi
    ça créer un décalage qui complique le lien avec les gens qui ont une vue différente
  • les langues
    partir et parler une ou plusieurs autres langue, on réduit notre langue maternelle car on trouve plus difficilement nos mots mais on gagne en langages

Le remote :

3 type de remote

  • full remote (ne jamais voir ses collègues)
  • remote occasionel
  • remote voyage

tips :

  • pomodore rechnique
    faire des cycles de travail ex:3x (40min travail+5min pause) puis 30min pause
  • pas de tel ou couper notification pour rester focalisé (tide.fm)
  • prévoir les taches selon notre concentration (plus ou moins)
  • boire du café intelligemment (avec les tache avec plus de concentration)
  • faire des journée courtes et efficaces (pas de meeting en plein milieu de travail, les grouper, faire du sport après)

livres : the productivity project de chris bailey / atomic habits de James Clear

tips à la maison :

  • investir dans un bon setup, faire un coin pour travailler
  • préparez vous (habillez, propre etc) pour faire une séparation entre travail et maison
  • commute mental = espace temporel pour aller au travail
  • communiquer beaucoup (pour faire passer des messages, dire que l’on fait, montrer que l’on travail)
  • mettre la caméra pour rester avec un coté
  • bonus : pendant les pauses faire la lessive, vaisselle etc

tips en voyage :

  • regarder les cafés autour de l’hôtel, les reviews sur la connexion, la place etc pour définir des lieux ou travailler en dehors de sa chambre ou travaille proche des lieux qu’on veut visiter
  • planifier pour les imprévus
  • être dans un endroit calme pour les meeting,
  • faire attention au décalage horaires
  • prévoir temps de battement (voyage, avion, train, check-in d’hôtel)
  • s’amuser et prendre du temps pour sois

DO IT. IT’S OK TO FAIL.

Parler anglais permet de bouger partout et être dev permet actuellement de travailler n’importe ou et comme on le souhaite.

Questions :

Es-tu une artiste ? Design graphiste ?
Non, j’ai essayé de comprendre comment le design fonctionne mais c’est un métier à part entière malgré que ça m’intéresse

Que fais tu actuellement dans ton travail ?
On développe un service pour weturn. On rémunère les gens selon des points selon ce qu’il ramène (coton, alu, etc). On structure la communication, la transaction avec l’utilisateur et beaucoup d’outils à faire donc pas mal de monde
Je suis seule en tech mais on va développer une app avec une autre boite et on compte de monter une équipe quand on aura des fonds d’ici 6 mois - 1 an.

Comment on fait pour un CDI quand on change de pays ?
Beaucoup de chance, c’est le barman qui m’a mis en relation avec des dev.
Paul McMahon > tokyodev.com qui liste des job au japon > twitter @pwim
Grosse communauté étrangère, au japon ils aime bien les français

Quand tu es parti, as tu de l’appréhension ? Par rapport au cliché des horaires ?
C’est pour ça que je me suis dirigé vers des boites plutôt internationale car selon le bon sens c’est quand tu as fini ton travail tu t’en vas, alors que les gens attendent que le boss valide et s’en va pour partir. Les convenances au japon, c’est un poids, mais le fait d’être étranger permet une certaine compréhension

Et en tant que femme là bas ?
J’ai été assez chanceuse vu que j’étais dans des boite étrangère ou assez progressiste mais les femmes en général font des études, se marie, font un enfant et ne retournent pas travailler en général car la garde d’enfant est compliqué. Il y a un début d’avancement mais c’est un pays assez misogyne

Dis m’en plus sur ton parcours
Un projet qui me tiens à cœur, suiren.io permet de visualiser les kanji (idéogramme japonais), qui permet de faire des connexions. Énormément de travail à faire pour répertorier les idéogrammes en SVG.

Y a t-il une différence entre les clavier européen et japonais ?
Oui, en japonnais on écrit en phonétique, mais le qwerty est le plus pratique pour tout ce qui est ponctuation

Tu as travaillé sur un site à un moment ?
Oui, c’est un site d’étude marketing pour google, sur goro, mais pendant 5 ans on a galérer et on a pousser tellement le projet que la nouvelle team a du nous interviewé pour comprendre comment ça fonctionnais.

En tant que CTO, le partage des part est-il équitable ?
Dans ma boite actuelle, ça va. Les personnes qui nous ont rejoins ont des compétences complémentaires. J’ai moins de part car j’ai investi moins d’argent dans ce projet (10% contre 30% pour les 3 autres) mais on prends notre temps pour tout tester. Mais là dessus je dois apprendre à dépenser de l’argent.
On lance notre site fin janvier, nos pilotes devraient commencé à être bon en mars.
Notre objectif c’est de ne pas rester sur le plastique mais d’avancer dans le développement

Les secteur en pleine expansion dans le milieu de la tech au japon ?
Pas mal d’IA, car c’est « hype », le design. Il faut suivre le CTO de softbank car il a un œil partout et investit dans les types de jobs.

Qu’apportes-tu comme valeur du japon ?
La ponctualité, même si je en sais pas si je l’avais déjà avant.
La politesse, le respect de la hiérarchie (j’espère pas trop prononcé quand même), certaines méthodes de travail ou la façon de gérer les crises au niveau communication.
Il faut faire des feedback et faire des reporting au clients clairs. Il faut travailler en commun et communiquer.
J’ai ramener le goût du process.

Petits +

https://medium.com/aq-writes/seven-rules-for-perfect-japanese-typography-c377fbf49d5

Possibilité d’alternance pour l’'année prochaine

Aujourd’hui, nous avons fait un exercice « de recrutement » pour tester le format exercice d’entretien.

Pour faciliter cette première expérience, nous avons choisi number to roman en langage libre, sur 1h30 de code.

Juste avant le debrief, chaque personne a positionné un post-it entre deux autre que j’avais placé début et fin. Personne n’a placé de post-it sur la fin. Dans cette situation, nous aurions pu poser la question autrement, et demandé combien de cas passe dans l’implémentation de chaque personne. C’était un peu plus factuel. À noter / tester sur des prochains cas.

Pour le debrief, chaque personne pouvait si elle le souhaitait montrer le code produit. Presque toute on montré du code. Et toutes les personnes participantes on discuter de leur avancement et de ce qu’il c’était passé pour elle.

Toutes les personnes ont souhaité refaire cette exercice, potentiellement une fois par semaine.