Test de perception

TEST DE PERCEPTION

Mettre en œuvre le test de perception afin d’identifier les problèmes d’utilisabilité

Le test de perception vise à évaluer la compréhension. Rapide, réalisable sur un simple prototype papier, il peut être mis en œuvre dès les premières phases du projet et permet d’identifier rapidement les problèmes d’utilisabilité.

AVANTAGES

  • Le test de perception ne nécessite pas de développement important.
  • Il permet d’identifier les problèmes de compréhension.

INCONVÉNIENTS

  • Le test de perception ne tient pas compte de la dynamique de l’interaction.

Comment ça fonctionne ?

Le test de perception permet de vérifier que l’utilisateur comprend la façon d’utiliser le logiciel et qu’il interprète correctement le vocabulaire utilisé.

Le test consiste à présenter le prototype à l’utilisateur. Ce dernier reste à distance de l’écran. Il ne doit pas se servir de la souris. L’observateur lui demande d’expliquer comment il interprète l’écran. Il identifie les informations les plus apparentes. Pour une page Web, il vérifie que l’utilisateur localise les zones de navigation et qu’il comprend correctement le texte des liens.

Ce premier test peut également permettre d’évaluer la façon dont l’utilisateur interprète les services proposés par le site. Pour cela, l’observateur lui demande d’imaginer, en s’aidant du prototype, la façon dont il réaliserait une tâche typique du site.

A checker

Les questions à poser lors du test de perception :

  • Que permet de faire cette page ?
  • Que voit l’internaute en premier ?
  • Où se trouvent les liens ?
  • Que signifient-ils ?
  • A quoi servent ces liens ?
  • Quelles informations devrait-on trouver derrière ?
  • Pour une demande type, où doit aller l’internaute ? Que pense-t-il trouver ensuite ?

Ce test est l’occasion de valider la charte graphique auprès des utilisateurs en évaluant la façon dont ils perçoivent le graphisme proposé.

  • Que ressent l’internaute ?
  • Que pense-t-il du graphisme ?
  • Quel thème associe-t-il au graphisme ?
  • Que regarde-t-il en premier ?
  • Qu’aime-t-il et que n’aime-t-il pas ?
  • Quelle impression garde-t-il d’une entreprise qui affiche cette image ?