Tests utilisateurs

Les tests utilisateurs sont l’un des moyens les plus efficaces pour valider un concept d’interface, de navigation, d’architecture de l’information. Les tests utilisateurs peuvent être menés à chaque étape du projet. Leur méthode, leur niveau d’approfondissement diffère, mais apporte toujours une plus-value importante et accélère infine les délais de production et la qualité globale.

Qu’est ce qu’un test utilisateur ?

Dans le vocabulaire UX, un test utilisateur design un test mené en situation pendant lequel un utilisateur réalise un ou plusieurs scénario de navigation. Le test permet d’observer et d’interviewer l’utilisateur pour l’identifier ses motivations, objectifs et tous les obstacles rencontrés lors de sa navigation.

Les différents tests utilisateurs

Les tests utilisateurs peuvent être menés à de nombreuses étapes du projet et permettent d’obtenir différents résultats. Selon l’étape du projet (début, projet déjà en ligne ou projet en prévision), les tests sont également plus ou moins efficaces. Nous vous listons ci-dessous quelques approches différentes :

Phase d’expression du besoin :

  • Benchmarks soumis aux utilisateurs : soumettez différentes approches de concurrents à vos utilisateurs et recueillez leurs feedbacks.
  • Recherche utilisateur : Observez et analyser les pratiques des utilisateurs dans leur environnement actuel. Identifiez leurs blocages & frustations.
  • Audit UX et tests utilisateurs sur la base de l’existant : Vous pouvre mener un audit ergonomique à partir notamment des critères de Bastien et Scapin pour évaluer la qualité ergonomique de votre existant.

Wireframe :

  • Tests des prototypes animés : sur la base de prototypes dynamiques réalisés avec des outils tel qu’Axure, vous faites tester à un panel d’utilisateur représentatif des scénarios de navigation.
  • Tests des zonings via du « guerrilla testing » : le principe est d’alléger au maximum le dispositif de tests pour pouvoir obtenir des résultats rapidement sans formalisme.
  • Tests en laboratoire complet : vous avez au préalable défini vos personas, vos parcours utilisateurs, votre protocole de test et vous faites passer en laboratoire des tests à vos utilisateurs cible.

Maquette :

  • Tests de maquette fixes ou animées : comme pour les prototypes, vous pouvez tester les maquettes graphiques et les animer avec des outils comme Invision ou Marvel.
  • Test des 5 seconces : demandez à vos utilisateurs ce qu’ils retiennent en regardant une maquette juste 5 secondes. Ce test est très utile pour valider la qualité de l’écriture et du contenu sachant que l’internaute NE LIT PAS les pages (il scrolle).

Intégration / Développement :
Tests de parcours sur des éléments finalisés : une fois les développements finalisés, vous pouvez mener les mêmes tests que ceux réalisés sur les prototypes ou les maquettes animées.

  • Validation de sprints avec tests utilisateurs lors des revues de sprint (méthodes agiles). En méthodes agiles, les tests utilisateurs de fin de sprint permettent de valider les démos.

En production :

  • Tests de régression et tests fonctionnels : un peu différent des tests utilisateur en eux-mêmes, ces tests fonctionnels s’assurent que le site ou l’application continue de fonctionner correctement sans bug.
  • Tests A/B : ces tests permettent de valider le meilleur fonctionnement entre deux alternatives (ceux qui déclenchent potenciellement le plus de transformation).
  • Tests de parcours utilisateurs : Vous validez tout au long de la vie du site la bonne ergonomie du site Internet tout au long des évolutions apportées.

1 J'aime